Image
Image
Liber de passione Domini nostri Jesu Christi
La Bnu possède la majorité des éditions et études de référence sur les apocryphes chrétiens. Ces textes, qui racontent la vie de Jésus, de sa famille et des apôtres, ont eu une influence considérable sur la liturgie et la piété des chrétiens d'Occident comme d'Orient. Le corpus numérisé comprend à ce jour dix ouvrages publiés entre 1499 et le début du 20e siècle.

Ces ouvrages, parfois rares ou peu accessibles, sont en latin, grec, arménien, copte, géorgien, syriaque, arabe, éthiopien, vieux-slavon, vieil-irlandais.


On citera en particulier l'édition du Liber de passione Jesu-Christi par Lazius (1552), une édition de référence du Protoévangile de Jacques par Neander (1564), la collection Codex apocryphus Novi Testamenti de Fabricius (1703), les travaux d'érudition d'Isaac de Beausobre ou encore le premier recueil de textes apocryphes en langue française, publié par l'entourage de Voltaire.


Ce projet en cours est mené avec la collaboration scientifique de la Faculté de théologie protestante de l'Université de Strasbourg et de l'Association pour l'étude de la littérature apocryphe chrétienne. Il sera valorisé par l'AELAC et s'étendra à d'autres éditions présentes à la Bnu.